Un projet qualitatif et structurant pour l’avenir Une réorganisation globale du site de l’EHPAD est en cours pour renforcer la qualité de la prise en charge et le confort de vie des résidents. Ce vaste projet architectural, échelonné sur 6 années (2014-2020) prévoit notamment : la création d’un Pôle d’Activités et de Soins Adaptés avec jardin thérapeutique, la construction du bâtiment Gloriette 2 (après démolition de Gloriette), la restructuration des bâtiments Grain d’Or (surélevé d’un étage) et Bayard, l’aménagement des espaces extérieurs (parkings, espaces verts, patio). Le parti-pris architectural est la création d’un ensemble unifié et cohérent, respectueux du bâti existant et du paysage environnant. Un lieu de vie plus accueillant et efficace, au service du projet de vie de l’établissement.

UASA  « LES JARDINS D’ALOIS » La prise en charge de la maladie d’Alzheimer

L'Inauguration le 29 janvier 2016 d’une unité d’accueil spécifique Alzheimer permettra de renforcer l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. Le nouveau bâtiment, a la forme d’une aile delta qui s’envole vers les collines de la vallée de l’Ornain. Il est implanté à l’altimétrie du chemin qui borde le port, offre un environnement agréable et reposant. Depuis le salon ou à l’intérieur de leur jardin thérapeutique protégé, les résidents sont au contact du jardin d'enfants et des promeneurs qui flânent le long du canal. Les deux unités de 13 chambres chacune s’organisent autour de deux patios bien identifiés, où pénètre largement la lumière naturelle. L'ouverture aux résidents sera effectué le 29 février 2016.

PASA ; mise en œuvre au 1/12/2014 d’un pôle d’activités et de soins adaptés  qui vise à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de troubles du comportement modéré (maladie d’Alzheimer ou apparentée) en leur proposant des activités spécialisées. Installé au rez-de-chaussée du bâtiment Bayard pour être facilement accessible, il bénéficiera d’un espace clos extérieur dédié, avec jardin thérapeutique, un espace de restauration ouvert, une cuisine thérapeutique, un salon accueil des familles, un salon de repos, une salle d’activités manuelles, un espace multi-sensoriel. Des activités sociales et thérapeutiques seront proposées, en individuel ou en petit groupe (12 résidents maximum), par un personnel formé à l’accompagnement de la maladie et doté de compétences pluridisciplinaires