PRÉSENTATION

 

Le mot du directeur

Bienvenue À l’EHPAD et au SSIAD de Ligny-en-Barrois

J’ai souhaité que ce site soit à l’image de l’hospitalité et de la convivialité avec lesquelles j’ai été reçu dans ce département meusien, par les autorités sanitaires, régionales et municipales et par le personnel de l’établissement.

Il s’emploie à présenter au mieux les équipes vous accompagnant lors de votre séjour, les locaux et les moyens techniques déployés pour favoriser le maintien de votre autonomie.

Il permettra au futur résident et au patient à domicile de disposer d’éléments d’informations utiles pour préparer son admission.

Chaque personne accueillie à la maison de retraite et au service de soins à domicile de Ligny-en-Barrois est unique et bénéficie, à ce titre, d’une prise en charge pluridisciplinaire, afin de recueillir ses besoins et de bâtir avec son entourage un projet d’accompagnement personnalisé.

La mise en œuvre d’un management par la qualité, la présence d’une équipe de soins pluri-compétente, motivée et bien-traitante (médecin coordonnateur, cadres de santé, infirmières, y compris la nuit, psychologue, diététicienne, ergothérapeute, IDE hygiéniste, infirmières, aides-soignantes, agents de service hospitalier qualifiés) et le projet architectural en cours, visent à y concourir.

L’EHPAD est aussi un lieu de vie, où des activités et ateliers variés, récréatifs ou culturels sont proposés par notre équipe d’animation, avec des sorties et des espaces de rencontres pour échanger et partager des moments de convivialité.

Notre souci de chaque instant est d’être à votre écoute, de répondre à vos attentes et d’assurer votre bien-être en toute sécurité au sein de notre établissement.

Daniel Sainte-Croix, Directeur

Historique

Une fondation ancienne

L’établissement est à l’origine une fondation de charité (Maison-Dieu) créée en 1204. Au XVIIe siècle, elle devient un hôpital et une maison pour indigents. Sa direction est confiée aux sœurs de Saint-Charles de 1737 à 1958. L’ancienne Maison-Dieu, dont il reste aujourd’hui la chapelle Saint-Antoine de la fin du XVIe siècle, est reconstruite en 1836. En 1894, le curé Souhaut fait édifier le pavillon Bayard, qui héberge des orphelins. Ce n’est qu’en 1967 que l’établissement devient une structure pour personnes âgées. En 2003, La Maison de Retraite, avec section de cure médicale obtient le statut d’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes.

L’EHPAD, un lieu convivial et réconfortant

L’établissement accueille des personnes âgées de 60 ans ou plus, autonomes ou dépendantes. Peuvent également être prises en charge les personnes de moins de 60 ans, sur dérogation du Conseil général. L’accompagnement est effectué dans un cadre sécurisant conçu pour préserver leur autonomie. Ce lieu de vie collectif, convivial et réconfortant, est pour chacun un espace d’expression, de liberté et d’initiative, où il est possible d’envisager son futur et d’avoir un projet de vie à un âge parfois très avancé.

 

Présentation des bâtiments et des lieux de vie :

Les espaces collectifs
Le résident a libre accès aux parties communes de l’établissement, propices au repos et à la détente : les salles à manger et salons, la salle de télévision, le salon de coiffure, les terrasses et les espaces verts. Ces unités de vie disposent chacune d’une salle à manger climatisée et agréable.


Les espaces privatifs
L’établissement comprend trois bâtiments..
• le bâtiment Bayard est érigé sur 4 niveaux et regroupe 50 lits. Au second étage, une unité fermée et sécurisée accueille des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées. Chaque niveau est doté d’une salle à manger, d’une salle de bain, d’un local ménage. Les chambres comprennent un lit, une table de nuit, une armoire et une commode. La plupart d’entre elles sont équipées d’un cabinet de toilette (WC, lavabo). Au rez-de-chaussée, le bâtiment s’ouvre sur un jardin clos.
• le bâtiment gloriette a une capacité de 76 lits répartis sur quatre niveaux. Il héberge les résidents les plus autonomes. 63 chambres sont équipées d’un cabinet de toilette et 2 salles de bain sont à la disposition des services.
• le bâtiment grain d’or, récemment rénové, est plus particulièrement dédié à la prise en charge des personnes présentant une dépendance physique importante. Il possède 36 lits répartis sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée on trouve notamment la salle à manger, une salle de soins et la chapelle pour les cérémonies religieuses. Un salon de coiffure est situé au 1er étage.


La chambre : individuelle ou double
Toutes les chambres disposent d’une pièce principale avec un lit médicalisé ou non, un cabinet de toilette avec lavabo et w-c, une prise de téléphone, une prise de télévision et deux sonnettes d’appel (dans les toilettes et près du lit) permettant de joindre le personnel de jour comme de nuit.
Ces pièces sont meublées (table, armoire ou placard, commode, table de chevet, fauteuil médicalisé ou non, une ou plusieurs chaises), mais il est possible de personnaliser sa chambre en amenant de petits meubles, des photos, tableaux, bibelots, une télévision, etc.

Les valeurs

L’équipe pluridisciplinaire de l’EHPAD de Ligny en Barrois partage des valeurs communes basées sur l’ensemble des règles de savoir être et de savoir vivre à adopter pour prendre soin  du résident dans le respect des droits et liberté de chacun.
La prise en soins est basée sur la connaissance et l’application des recommandations de bonnes pratiques professionnelles, des  principes éthiques et déontologiques  relatifs aux professions paramédicales. Ainsi, les résidents sont accompagnés avec bienveillance, dans le respect de l’intimité, de la confidentialité, de la dignité et de la liberté de chacun. Le concept de la prise en soins est basé sur les règles suivantes :

  • Le respect de la parole, des choix, des souhaits et des habitudes de vie de la personne âgée accueillie
  • Le maintien  de l’autonomie physique et psychique dans un cadre de vie sécurisant et confortable
  • La disponibilité des professionnels afin de promouvoir les échanges et la construction d’une relation de confiance avec la personne âgée
  • L’écoute pour soulager un mal être, un sentiment de détresse ou de solitude lié à l’institutionnalisation
  • Le partage de moment de convivialité